Image Nos meilleures astuces pour votre potager : l'entretien de A à Z

Nos meilleures astuces pour votre potager : l'entretien de A à Z

Nos meilleures astuces pour votre potager : l'entretien de A à Z

Un potager bien entretenu est une valeur sûre pour ceux qui veulent manger bio chez eux. Découvrez comment entretenir votre potager en toute simplicité.

Les travaux fondamentaux pour bien entretenir le potager

Le paillage
Le paillage est l'entretien qui consiste à lutter contre les mauvaises herbes et la sècheresse. Il consiste à enrober le sol de substances biologiques d'origine minérale ou végétale. Notez que cet entretien du potager doit être toujours précédé d'un désherbage.

Enrichissement du sol
L'enrichissement du sol est aussi indispensable pour avoir un potager lumineux. Il s'agit notamment de l'apport en engrais que l'on fait régulièrement. Indispensable, cet entretien permet d'apporter les éléments nutritifs dont chaque plante a besoin. Pour un enrichissement réussi, privilégiez les engrais bio.

La rotation de culture
Pour garantir la longévité du potager, il faudra également procéder à une rotation de culture. Cette technique consiste notamment à interchanger l'endroit de plantation des différentes espèces. Vous n'êtes pas obligé de tout raser.

L'arrosage
L'apport hydrique est aussi essentiel au développement des plantes. Toutefois, il faudra prévoir des arrosages bien pensés et judicieux, car à forte dose, l'eau peut étouffer les végétaux. Sachez également que chaque espèce n'a pas les mêmes besoins en eau.

Les engrais recommandés pour le potager

Les engrais de base
L'apport périodique d'engrais doit constituer d'un engrais de base et d'un engrais complémentaire. Pour le premier, trois matières sont au choix :

  • Le compost : engrais produit à partir de déchets ménagers organiques
  • Le fumier : mélange d'excréments d'animaux et de litière
  • Le chaulage : un élément calcaire : chaux ou calcaro magnésiens

Les apports complémentaires
Malgré les engrais de base, le sol peut encore manquer de nutriments. En complément, il faut apporter :

  • de l'azote : engrais vert, purin d'ortie, sang séché
  • du phosphore : engrais vert, cendre de bois, algue marine.
  • du potassium : purin de consoude, vinasse de betterave, etc.

Quid de l'urine pour le potager ?
L'usage de l'urine sur le potager est controversé. Toutefois, les études ont démontré qu'à la bonne dose, ce fertilisant gratuit peut se révéler bénéfique. Pour les plantes moins gourmandes telles que les salades, le meilleur compromis est situé entre 1 à 3 litres par mètre carré.

Entretien du potager: comment le minimiser ?

Évitez les cultures délicates
Certaines plantes demandent plus d'entretien que les autres. C'est le cas du céleri-blanc, du chou-fleur. Si vous aimez bien en consommer, limitez-vous à quelques plantes : 5, 8 ou 10 tout au plus. Il convient toutefois d'évaluer si la culture en vaut la peine.

Éviter les techniques de semis industrielles
Les semis en godet, en terrine ou en pépinière nécessitent une opération de repiquage extrêmement chronophage qui doit être réalisé au bon moment. C'est le type de semis associé aux poireaux, aux tomates et aux choux.

Éviter de cultiver le printemps
La culture au printemps est déconseillée aux plantes frileuses comme les agrumes et les géraniums. Ces plantes doivent être couvertes la nuit puis découvertes le jour et cela vous occasionne un perte de temps considérable.

Les articles

Comment faire un potager sur son balcon ?

Disposer d'un potager sur son balcon est un privilège. S'il constitue un hobby pour certains, il permet également à tout le monde de manger sain et bio...Les avantages et les précautions à prendreAvantagesDisposer......